Petit manifeste contre le marketing du chocolat dans les supermarchés

Lifestyle
15 décembre 2014, , , /

D’aussi loin que je me rappelle, à l’approche des fêtes de fin d’année, les rochers Ferrero envahissent les rayons des supermarchés, et viennent nous tenter chaque fois que l’on fait les courses, avec leurs copains Lindt et Kinder.
Oui parce qu’il faut quand même le dire, côté marketing du chocolat, dans les supermarchés, ils sont très forts. Réussir à quitter le magasin sans avoir acheté la moindre petite boite de Ferreros relève aujourd’hui de l’héroïsme. Non contents d’en coller des dizaines de mètres cubes dès l’entrée du magasin, ils en répartissent de petits tas au détours de chacune des allées. Je ne sais pas comment vous qualifiez ça, pour moi c’est de la torture psychologique.

On arrive dans le magasin, plein(e) de bonne volonté, en se disant qu’on passe JUSTE acheter des yaourts et de la lessive (mais oui…), on dépasse la première vague d’assaut de rochers au Nutella sans même s’arrêter (voire fièrement, même pas peur!), et là bim!, au fond du rayon jambons et lardons, un nouveau présentoir à chocolats.

Alors, déjà, le mec qui s’est dit je vais en mettre LÀ, il a peur de rien. Moi je le défie de trouver le client qui aura envie de chocolats juste après s’être demandé si ce serait raclette ou tartiflette pour le dîner. Donc, on ralenti un peu, on en touche une boîte, on la repose et on passe son chemin.

Mais malheureusement, le parcours jusqu’aux produits ménagers reste semé d’embûches. Il nous faudra encore traverser le rayon petit déjeuner et ses pots de Nutella géants spécialement décorés pour les fêtes, contourner l’allée chocolats et sucreries (qui elle sent un peu la déprime en cette période de dure compétition avec tout le reste du magasin), et – enfin – passer par la zone réservée aux produits bio. Et croyez le ou non, ces grands pervers du marketing sont allés poser des présentoirs à chocolat jusque dans ce rayon, dont tout le monde sait que viennent s’y réfugier les filles qui veulent acheter des biscuits tout en gardant bonne conscience. Et ça c’est pas cool les mecs.

Je ne sais pas si c’est le fait que ça soit rangé juste à côté du quinoa, et du coup par une association clairement mal orientée notre pauvre cerveau assailli fini par se dire que si c’est là, c’est que c’est bon pour la santé, ou bien si tout simplement nous ne disposons que d’une capacité à dire non très limitée, et se refuser 5 fois de suite l’achat d’une boite de chocolats c’est tout simplement trop dur à assumer. Le fait est qu’on fini toujours par se faire avoir. Bye bye taille 38.

Et attention ! Là je ne parle que des classiques Ferrero rochers et escargots de Lanvin. Mais l’industrie du chocolat a fait pire!  😈

Pour les plus résistants(es) d’entre nous, ils ont développé des méthodes proches du terrorisme culinaire. Je vous parle de ces nouveaux chocolats, oui oui vous savez lesquels, ceux qui non contents d’être bons, remplissent aussi toutes les autres cases:

  • forme sympa (Tiens 😀 , un hippopotame !)
  • packaging au design contemporain (Je sais que je devrais pas 😳 , mais la boite est tellement jolie, ce serait dommage de s’en priver!) (en plus je suis sure que je vais m’en servir toute ma vie!)
  • parfums bobo-hipster (Attends  😯 , c’est du chocolat au quinoa-équitable-produit-dans-une-coopérative-au-Pérou, fourré au caramel-au-beurre-salé-de-Guérande avec des éclats-de-truffes-récoltées-par-des-chiens-aveugles-dans-l’Himalaya ?!?!?! Je peux pas rater ça!!!!!)
  • et le truc qui fini de t’achever: C’EST UNE EDITION SPECIALE NOEL SERIE LIMITÉE COLLECTOR NUMÉROTÉE

Et voilà, t’as acheté du chocolat, et en plus t’as oublié la lessive. Et vous savez ce qu’on a complètement oublié dans tout ça? On est le 12 octobre.

Mais que l’industrie se le dise: nous ne sommes pas dupes!

PS: pour ceux d’entre vous qui seraient intrigués par les chocolats en forme d’hippopotame, je n’ai rien inventé! Ils nous viennent de Belgique, la marque s’appelle Barù et je n’ai jamais rien mangé d’aussi bon  🙄  (ci-dessous une image issue de leur site internet, comment résister?)

baru chocolate hippos

 

Encore, encore!

La pizza aux artichauts façon Artichoke Basille’s Pizza à NYC (un article sur ma conception du bonheur)
2 juillet 2016
Les meilleures applications de yoga disponibles sur Google play (ou comment faire du yoga quand on a pas d’argent!)
5 juin 2016
Help! Mon cerveau refuse prendre des vacances avec moi! (et la recette de ma crème de brocoli au quinoa)
19 février 2016
Redac' chef

Hello! Moi c'est Gabrielle! Parisienne fraîchement dans la trentaine, passionnée de cuisine, d'écologie et de jolies choses, je partage mon univers avec vous sur Lalala cuisine. Bonne visite!

Je suis aussi sur…
Follow Suivez-moi sur Hellocoton
#MaLife
Rechercher
Lalala newsletter